Quelle est l'origine de la tradition du sapin de noël ?

À l’occasion des fêtes de fin d’année on passe à la décoration des villes et des maisons. Quand on parle de décoration de fin d’année, on ne saurait oublier le sapin de noël. Le sapin de noël est un arbre artificiel ou naturel décoré de ballons et de guirlandes. Il est souvent placé dans les salons ou dans la cour d’une maison. Cependant, très peu de gens connaissent son origine. Ce billet Vous en dit plus sur l’origine de la tradition du sapin à noël.

Une tradition d’origine païenne

Avant, les cultes avaient adopté un calendrier qui était basé sur les cycles lunaires. À chaque mois était associé un arbre. Entre l’an 2000 et l’an 1200 avant Jésus-Christ, l'épicéa était considéré comme l’arbre de l’enfantement. Cet arbre était attribué à la date du 24 décembre. L’arbre symbole de vie était décoré avec du blé, des fruits et des fleurs pour la célébration du rite païen du solstice d’hiver. Si vous êtes à la recherche d’un sapin de noël, visitez le  site.

Une tradition reprise par l’Eglise catholique

Saint Boniface, un moine évangélique voulant montrer que l'épicéa n’était pas un arbre sacré le fit abattre. En tombant il écrasa tout sur son passage sauf le sapin de noël. L’arbre épargné fut appelé par saint Boniface, l’arbre de l’enfant Jésus. Il est alors planté pour célébrer la naissance du Christ. L’arbre apparu au XIIème siècle en Alsace en Europe pour la première fois comme arbre de noël en 1521. Il était décoré de pomme et de petits gâteaux. L’étoile y était ajoutée à cette époque pour symboliser celle de Bethlehem.  Cette habitude a été développée par les protestants C’était pour eux, une certaine manière de faire les choses de manière différente. Les premiers sapins illuminés sont apparus au XVIIème siècle. Le sapin de noël était décoré par les chandeliers qui étaient noués autour des branches.