L’essentiel à savoir sur une SASU ?

Vous êtes sur le point de créer une entreprise et vous désirez avoir un statut simple et flexible ? Je suis sûr que vous n’avez pas pensé à contacter SASU. Nous allons vous dire l’essentiel sur cette société dans les paragraphes qui vont suivre.
h2>SASU : c’est quoi ?

Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) est une Société par Actions Simplifiée (SAS) qui est constituée d’un seul associé. Toutes les règles d’organisation de la société sont définies par l’associé, et aussi le capital social de l’entreprise. Allez visiter ici pour en savoir plus sur ce que signifie SASU.

Collaboration avec SASU : quels sont les avantages ?

Toutes les entreprises qui entreprennent avec SASU ont le privilège d’être régies par un règlement de constitution et un fonctionnement simple. Ces entreprises bénéficient d’une large période avant de faire un rapport de gestion fiscale. C’est-à-dire que le rapport peut, par exemple, se fait quand l’entreprise atteint un capital de 4 millions d’euros pour son chiffre d’affaires. De plus, ces entreprises sont dispensées d’apporter un rapport de gestion au greffe du tribunal de commerce, d’accepter les comptes sociaux...

Entreprendre une SASU : quelles sont les conditions ?

Toute personne est autorisée à fonder une entreprise SASU. On ne peut dire exactement qu’il y a des conditions spécifiques pour entreprendre une SASU. Cependant, comme conditions générales, il y a celle des diplômes nécessaires relatifs au domaine d’activité de l’entreprise. Mais l’associé doit être indépendant sinon, il sera représenté légalement.

Quand est-ce que une entreprise SASU obtient un régime fiscal ?

Pour une entreprise SASU, un régime fiscal de plein droit est l’impôt. Avant de pouvoir réclamer un tel régime, l’entreprise doit exister cinq ans (c’est-à-dire 5 ans d’ancienneté), avoir un chiffre d’affaires près de 10 millions d’euros, être en mesure de payer 50 employés, ne pas être cotée.