Le Diphosphate disodique

De nos jours, tous les secteurs de la vie connaissent une avancée technologique sans précédent. L'alimentation se retrouve par exemple avec son lot d'innovations devant rendre meilleurs nos plats. Dans cette panoplie de produits figurent les additifs alimentaires dont l'E450i plus connu sous l'appellation de Diphosphate disodique. Pour découvrir ce qui se cache derrière ce nom qui semble un peu barbare.

Qu'est-ce que c'est l'E450i

Appartenant à la famille du phosphate, l'E450i ou le diphosphate est un additif alimentaire qui joue le rôle d'agent de texture.  Il rentre dans la fabrication des arômes, des enzymes et des nutriments. L'E450i est présent dans de nombreux aliments tels que les biscuits, les produits laitiers, le beurre, les soupes, les sauces, les crustacés, les crèmes glacées, les biscottes, la farine, les mollusques, les potages, les produits à base de pomme de terre, etc. On l'utilise également en cosmétique et en pharmacie.

L'E450i et la sécurité sanitaire

Par rapport à d'autres additifs, l'E450i n'est pas si dangereux pour la santé. Cependant il y a une certaine ambiguïté sur son effet mais il demeure quand même un additif moins nocif pour la santé comparativement à d'autres. Le Diphosphate disodique limite les risques d'allergies même s'il faut reconnaître qu'on émet des réserves quant à son utilisation dans une alimentation bio.

De nombreux rapports de scientifiques confirment l'assimilation aisée des aliments contenant du phosphate par l'organisme. En considérant ce fait, la consommation des aliments où on trouve l'E450i ne devrait en principe pas poser de problèmes. Mais il ne faut pas en abuser. L'additif E450i est particulièrement bénéfique pour les femmes enceintes et les petits enfants. Il ne faut cependant pas exagérer dans l'utilisation de cet additif.

L'E450i et la législation européenne

Il n'y a pas de lois interdisant l'usage de cet additif en Europe. Toutefois, il s'agit d'un produit à consommer avec modération.